EVJF

Familles et festivités

EVJF

L’enterrement de vie de célibataire apparait pour les hommes vers le 18ème siècle alors que l’enterrement de vie de jeune fille n’apparait qu’à partir des années 1970 : on pense enfin à fêter ce cap pour celles qui vont prochainement vivre maritalement. Les enterrements des futurs mariés se font séparément et consistent principalement à passer du bon temps avec les amis proches.
L’idée est donc d’enterrer la vie de jeune fille de la future mariée par le biais d’activités agréables et fédératrices. Il peut s’agir d’une soirée, d’une journée, d’un week-end entre filles laissant place à des animations de tout type : cours de cuisine, de pâtisserie, de dessin, de calligraphie, journée au spa, séance de maquillage, relooking, après-midi à la plage… Et même plus, tout est permis !
La séance photographique dure environ 1h30.


Galerie


EVJF Morbihan

EVJF Finistère